Paulo Coelho et le succès de l’Alchimiste

Paulo Coelho et le succès de l’Alchimiste

Pour les alchimistes, le nom de Paulo Coelho est une grande source d’inspiration. Ce grand homme a fait sa réputation par la publication du conte philosophique « L’Alchimiste » en 1988 et qui a été vendu à 65 millions d’exemplaires. Paulo Coelho est né au Brésil en 1947 et a dédié sa vie à la littérature. Ses livres connaissent le succès dans les quatre coins du monde et il travaille avec d’autres écrivains pour la traduction.

Ses meilleures citations

paulo-coelho.jpg

On voit que dans ses livres, Paulo Coelho a bien été inspiré et des phrases sont devenues des citations qu’on entend et qu’on lit un peu partout. Parmi ceux-ci, on peut citer « Il y a des choses dans la vie pour lesquelles il vaut la peine de se battre jusqu’à la fin ». Cette phrase a été tirée du livre « Sur le bord de la rivière Piedra je me suis assise et j’ai pleuré » qui a été sorti en 1994. Toujours dans ce même livre, « Peut-être l’amour nous fait-il vieillir avant l’heure et redevenir jeunes quand la jeunesse s’en est allée » a également retenu l’attention de beaucoup de lecteurs. La citation de Paulo Coelho « Les fous croient toujours que la première impression est la bonne » a aussi fait le tour du monde. Celle-ci est, une phrase du « Veronika décide, de mourir », publié en 1998.

La fondation Paulo Coelho

la-fondation-paulo-coelho.jpg

Avant l’ouverture de cette fondation, Paulo Coelho a déjà mis en ligne sur son musée virtuel tous les documents qui l’ont marqué durant toute sa carrière. Parmi ceux-ci, on peut retrouver des lettres, des manuscrits, des contrats avec des maisons d’édition, des cadeaux et des témoignages venant de ses admirateurs. La fondation Paulo Coelho se situe à Genève et est gérée par lui-même et sa femme. Elle a ouvert ses portes au grand public depuis le semestre de l’année dernière.